Traitements de la dysfonction érectile : en cas d’échec des pilules, rien n’est perdu!

Le Dr Mallet, urologue à la clinique Les Cèdres donne, à travers cet article, des solutions contre la dysfonction érectile.

  • Le Vacuum

En latin, cela signifie vide. Il permet par un effet ventouse d’attirer du sang dans la verge puis de le piéger par un garrot incolore, et presque invisible, placer à la racine du pénis.

Ce système est très efficace, onéreux au départ (250 euros environ) puis rentable à long terme car une fois l’investissement initial fait aucune dépense nouvelle est nécessaire en dehors peut-être du gel assurant l’étanchéité…mais attention l’anneau doit être retiré au bout de 20 minutes au maximum.

  • Les injections intracaverneuses de prostaglandines

Il s’agit d’une injection faite par le patient, lui même, sur le côté de la verge. Cette injection n’est pas du tout douloureuse car les aiguilles sont minuscules. Cela nécessite un apprentissage de la technique en consultation par un médecin.

L’érection est obtenue en une quinzaine de minutes, y compris, en l’absence de stimulation sexuelle. L’érection est parfois prolongée, pouvant durer une à deux heures. Cette solution est choisie en cas d’échec du vacuum et des IPDE 5, ou parfois d’emblée, après chirurgie de la prostate, de la vessie ou du rectum.

  • Gel de prostaglandine intrauretral

Cela consiste à instiller dans le méat de l’urètre du gel à base de prostaglandines. L’érection est obtenue spontanément sans stimulation sexuelle nécessaire. Ce système est en cours de commercialisation en France et s’appelle VITAROS®. Il s’agit d’ une excellente alternative aux échecs des médicaments, car, la piqûre, bien que non douloureuse, fait peur.

  • La prothèse pénienne

Elle est une solution de dernier recours car aucun retour en arrière n’est faisable après.

Cela consiste à mettre dans les deux corps caverneux de la verge, des réservoirs, qui vont se remplir d’eau, lorsqu’on le souhaite, en appuyant sur une pompe située dans les bourses sous la peau.

Rien ne se voit et le patient peut revivre pleinement sa sexualité sans honte, voire en le cachant à ses partenaires. La sensibilité de la verge est identique permettant de conserver le même plaisir et des éjaculations également.

 

Avec tout cela, on doit facilement trouver son bonheur et retrouver l’estime de soi!

 

Retrouvez d'autre publications du Dr Mallet sur son site : richardmallet.wordpress.com

Dr MALLET
Urologie et cancerologie
Service : Urologie
Téléphone : 0555888832